Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rhino Info Medias

Madame Monsieur, l'Eurovision leur dira-t-il "Mercy" ?

Madame Monsieur, l'Eurovision leur dira-t-il "Mercy" ?

Toute l'Europe se réunit ce soir autour du Concours Eurovision de la Chanson. Chaque année des centaines de milliers de téléspectateurs regardent cet événement derrière leur poste, en faisant le concours musical le plus important au monde en terme d'audiences. En début d'année, c'est le groupe Madame Monsieur qui a été choisi pour représenter la France avec la chanson Mercy.

Destination Eurovision sacre Madame Monsieur

Cette année, l'Eurovision a été précédé en France par un autre concours, Destination Eurovision. Le but était de permettre au public, aidé de jurés internationaux, de désigner la chanson qui porterait les couleurs de la France à Lisbonne. Après les deux demi-finales, ils n'étaient plus que 8 à pouvoir défendre leur chanson. La finale, diffusée en direct le 27 janvier, a finalement sacré Mercy, la chanson écrite et composée pour l'occasion par Madame Monsieur. Une petite surprise tant Lisandro Cuxi - vainqueur de The Voice 2017 - partait en favori. Mais les (rares) téléspectateurs de France 2 ce soir-là ont plébiscité le duo composé d’Émilie et Jean-Karl. L'interprète d'Eva avait pourtant 22 points d'avance sur les futurs vainqueurs - alors troisièmes derrière Emmy Liyana (OK ou KO) - suite au vote des jurés. Mais sa chanson, pourtant clairement taillée pour le show qu'est l'Eurovision, n'a rien pu faire face à l'histoire qui se cache derrière Mercy (voir plus bas). Notons que Madame Monsieur n'avait obtenu le soir de la finale aucun point de la part de Christer Björkman, juré suédois présenté comme LA référence et qui était notamment responsable de l'Eurovision 2016. Pas de la meilleure augure tant les pays nordiques aiment ce concours. Quoi qu'il en soit, c'est bien Mercy qui est sortie gagnante de cette soirée, dont le moment le plus mémorable aura sans doute été cette petite sortie du juré russe - Sergueï Pavlov - affirmant que la Russie n'a en rien influé sur le résultat final. Une référence à peine cachée à la probable ingérence russe lors des élections présidentielles états-uniennes ayant aboutie à la victoire de Donald Trump en 2016.

Une chanson chewing-gum en hommage aux migrants

Lors de Destination Eurovision, les téléspectateurs se sont émus de l'histoire vraie de la petite Mercy, née en pleine mer Méditerranée, sur le bateau qui avait secouru un peu plus tôt sa mère. Un thème qui peu faire mouche, la question des migrants étant au centre des débats en Europe. Mais ces paroles, touchantes pour nous, il faudra ce soir parvenir à les faire comprendre à un public pas forcément francophone. Sous peine de perdre l'essence même de la chanson. D'autant que les anglophones tiqueront peut-être sur la prononciation du mot "mercy", prononcée "merci" - à la française donc - par nos représentants. Là où Mercy peut correspondre à l'Eurovision, c'est sa capacité à rentrer en tête. A l'instar d'Amir avec J'ai cherché, la chanson de Madame Monsieur et ce qu'on appelle une chanson chewing-gum. Autrement dit, lorsque vous l'avez dans la tête, difficile de l'y déloger. Et, dans ce cas, l'on pourrait presque parler de chanson colle extra forte.

Un 13 porte bonheur ?

Madame Monsieur se présentera sur scène en treizième position. Cette place leur portera-t-elle chance ou malheur? Il faudra attendre très très tard pour le savoir. En attendant, les bookmakers ont placé Mercy dans les chansons à fort potentiel pour la victoire. Pas de quoi s'enflammer toutefois puisque la France a souvent par le passé été annoncée dans le haut du panier avant de terminer dans les bas-fonds du classement. Une victoire relèverait presque de l'exploit, la France attendant une victoire depuis maintenant 41 ans et le succès de Marie Myriam avec sa chanson L'oiseau et l'enfant. Une éternité.

Israël et Chypre favoris

Deux favorites semblent se distinguer assez clairement. L'Israélienne Netta Barzilai (Toy) et la Chypriote Eleni Foureira (Fuego) sont en effet les chouchous des bookmakers. Mais il faudra se méfier d'un revenant, en la personne d'Alexander Rybak. Celui qui n'est ni plus ni moins que le vainqueur de l'édition 2009 représentera donc à nouveau la Norvège avec l'espoir de ramener une nouvelle fois le trophée dans son pays. En demi-finales, une des principales surprises est venue de l'élimination de la candidate russe. Absente en Ukraine pour des raisons politiques, Yuliya Samoylova - qui devait y représenter la Russie - aura donc vu s'évaporer ses rêves avant même la finale. Autre élimination prématurée, celle de la Belgique pourrait bien faire les affaires de Madame Monsieur. Dans la géopolitique européenne, France et Belgique font partie du même bloc, celui de l'ouest. Même si au sein de celui-ci les votes se concentrent moins - contrairement à ce qui se fait dans les blocs du Nord et de l'Est -, cela nous offre un report potentiel de voix. S'il a lieu, il pourrait s'avérer décisif au moment du sprint final.

Ne reste plus qu'à souhaiter bonne chance à Madame Monsieur, qui seront encouragés sur place par Stéphane Bern, Christophe Willem et Alma. Marianne James nous manque déjà.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article