Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rhino Info Medias

Rhino revient le 16 juillet

Robin Williams et Koko / Photo : The Gorilla Foundation

Robin Williams et Koko / Photo : The Gorilla Foundation

Vous l'aurez certainement remarqué, le blog est à l'arrêt. En raison d'un emploi du temps chargé, il m'a été impossible de publier des articles ces dernières semaines. Mais, rassurez-vous, Rhino Info Medias sera de retour dès la semaine prochaine avec plusieurs nouveautés et plein d'info médias pour l'alimenter. Je ne vous en dis pas plus pour le moment... surprises !

En attendant, vous le savez, Rhino Info Medias est aussi un blog engagé dans la protection animale. Je profite donc de l'occasion que présente cet article pour rendre hommage à deux grandes primates disparues récemment et qui étaient devenues des symboles pour leurs espèces respectives.

Égérie de la Gorilla Foundation - organisation créée en 1976 par l'éthologue Penny Patterson pour étudier la communication animale -, Koko a définitivement fermé les yeux dans la nuit du 18 au 19 juin dernier. Née en 1971 au zoo de San Francisco, elle avait été recueillie par le docteur Patterson avant même la création de la fondation. Cette dernière voulait alors tester les capacités d'apprentissage et d'expression des grands singes. A quatre ans, la gorille maîtrisait déjà 170 mots en langue des signes et en construisait de nouveaux. Une capacité d'adaptation remarquable qu'elle conservera toute sa vie et qui lui permettra d'apprendre plus de 1 000 mots et d'en comprendre 2 000. Devenue une vedette, sa route croisera au début du millénaire celle de l'immense Robin Williams (photo ci-dessus). Une rencontre qui les marquera considérablement, Koko exprimant même sa tristesse à l'annonce du décès de l'acteur. Avec cette perte, c'est une page entière de l'éthologie qui se tourne et je ne résiste pas à l'envie de vous partager cette vidéo de Koko et ses chatons. L'occasion aussi, en poursuivant sur le site, de faire un don à la Gorilla Foundation.

Le 19 juin toujours, le zoo de Perth (Australie) annonçait quant à lui la disparition de la plus vieille orang-outan de Sumatra au monde. Puan (photo ci-dessous) - qui y résidait depuis 1968 et qui s'est éteinte le 18 juin - avait 62 ans, bien au-delà de l'espérance de vie de ses congénères en pleine nature, qui ne dépasse que rarement 50 ans. Surtout, avec 11 enfants et 54 descendants, elle a joué un rôle majeur dans la préservation de son espèce, classée en danger critique d'extinction. Victimes de la déforestation et du braconnage, il  resterait moins de 14 000 spécimens en liberté. Quelques jours plus tard, l'Union européenne repoussait à 2030 la fin des importations d'huile de palme, principale cause de l'extinction des orangs-outans. Malheureuse ironie.

Puan au zoo de Perth (Australie) / Photo : Alex Asbury/Perth Zoo/AFP

Et pendant ce temps-là, aux États-Unis, l'un des trois seuls jaguars à l'état sauvage a fait sa réapparition. Enfin, plutôt sa peau. Plus aperçu depuis mai 2017, le jeune félin répondant au doux nom de Yo'oko aurait donc été tué. C'est une mystérieuse photo apparue sur les réseaux sociaux - et sur laquelle on voit la peau dépecée d'un jaguar - qui a révélée cette triste information. Et ce n'est pas tout, en Afrique, le Congo songe à ouvrir à l'exploitation pétrolière des parcs naturels classés à l'Unesco. Ce qui n'est pas sans faire penser aux envies destructrices de Total à l'embouchure du fleuve Amazone, tandis qu'un peu plus haut sur le continent américain, c'est en Guyane - française rappelons-le - qu'un projet de mine d'or menace l'écosystème et les population local.es. Bref, la route est encore longue.

Mais parce que la nature reprend toujours ses droits, on termine par une bonne - le terme n'est peut-être pas le plus approprié - nouvelle. En Afrique du Sud, le karma s'est retourné contre un groupe de braconniers qui, partis sur la trace de rhinocéros, ont été pris au piège et dévorés par des lions. Un cas qui s'était déjà produit en début d'année, toujours en Afrique du Sud.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article