Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rhino Info Medias

Rhinocinos - Les sorties du mois - Octobre 2018

Rhinocinos - Les sorties du mois - Octobre 2018

Avec Rhinocinos, retrouvez chaque mois les sorties à venir dans vos cinémas ainsi que la sélection Rhino Info Medias des films qui vont faire l'événement.

Mercredi 3 octobre

Le film à voir : A Star Is Born de et avec Bradley Cooper

Synopsis : Star de country un peu oubliée, Jackson Maine découvre Ally, une jeune chanteuse très prometteuse. Tandis qu'ils tombent follement amoureux l'un de l'autre, Jack propulse Ally sur le devant de la scène et fait d'elle une artiste adulée par le public. Bientôt éclipsé par le succès de la jeune femme, il vit de plus en plus de mal son propre déclin...

L'avis de Rhino Info Medias : D'ores-et-déjà annoncé comme favori dans la course aux Oscars, A Star Is Born est la troisième adaptation d'Une étoile est née - histoire portée pour la première fois sur écran géant en 1937 - et la première réalisation de Bradley Cooper. Dans le rôle titre, aux côtés de celui qui est aussi co-scénariste et producteur, une certaine Lady Gaga. Elle succède ainsi à des noms prestigieux, en l'occurence Judy Garland et Barbara Streisand, qui avaient elles-mêmes suivi l'exemple de Janet Gaynor, première à occuper le poste. Encensée de tout côté, la chanteuse s'affirme en tant qu'artiste aux multiples talents, elle qui a déjà triomphé en tant qu'actrice dans American Horror Story. Et si le film va faire un carton au box-office, l'on peut en être sûrs, il a aussi tout d'une comédie romantique fade au scénario banal et dont les stars présentent au générique sont juste là pour sauver les apparences. Pour se faire son propre avis, le mieux est encore d'aller le voir.

Les sorties de la semaine : Alad'2 de Lionel Steketee, Frères Ennemis de David Oelhoffen, Nos batailles de Guillaume Senez, Upgrade de Leigh Whannell, La Chasse à l'Ours de Joanna Harrison, Robin Shaw et Tatiana Kublitskaya (courts-métrages, animation), 16 levers de soleil de Pierre-Emmanuel Le Goff (documentaire), Amin de Philippe Faucon, La Saveur des ramen d'Eric Khoo, Chris the Swiss de et avec Anja Kofmel (animation, documentaire), Blindspotting de Carlos Lopez Estrada, En mille morceaux de Véronique Meriadec, Le Cahier noir de Valeria Sarmiento, Nico et Patou de Mariko Härkönen et Ismo Virtanen (court-métrage, animation), Shut Up And Play The Piano de Philipp Jedicke (documentaire), '96 de C. Prem Kumar, Une fois comme jamais de Céline Pouillon, Pariyerum Perumal de Mari Selvaraj (bollywood), Nota de Anand Shankar et Reinhold Messner - Le Quinzième 8000 de Valerio Scheggia (court-métrage, documentaire)

Mercredi 10 octobre

Le film à voir : Voyez comme on danse de et avec Michel Blanc

Synopsis : Voyez comme ils dansent…
Julien sent comme une présence hostile derrière lui en permanence.
Alex, son fils apprend qu’Eva, lycéenne de 17 ans a oublié de le prévenir qu’il allait être père.
La mère d’Eva, Véro, dans une sale passe depuis sa naissance pense qu’elle va être obligée d’arracher le sac des vieilles pour nourrir le futur enfant.
Elizabeth, dont le mari Bertrand s’est volatilisé, voit sa maison dévastée par une perquisition.
Lucie exaspérée par les délires paranos de Julien, son mari, est au bord du burn-out conjugal.
Serena, la maîtresse de Julien sent qu’il lui ment. Julien ne sent pas que Serena lui ment aussi.
Loïc, fils aîné de Véro, seul élément stable de la bande ne l’est pas tant que ça.
Sans oublier un absent toujours très présent…

L'avis de Rhino Info Medias : Des membres de la bande du Splendid, Michel Blanc est certainement celui qui a le plus réussi. Pas forcément en terme de popularité, d'autres attirent un plus grand public, mais par la diversité de sa carrière. Une nouvelle fois réalisateur, il nous présente ici la suite d'une de ses précédentes réalisations, Embrassez qui vous voudrez. Une suite qui, pour le principal intéressé, n'en est pas vraiment une et dont il a volontairement mis de côté plusieurs personnages alors que de nouveaux font, eux, leur apparition. Une volonté de trancher entre les deux films, espacés par leur sortie de 16 ans, dont a notamment été victime Gaspard Ulliel. Si son personnage ne disparaît pas, l'acteur a néanmoins été remplacé par Guillaume Labbé, Michel Blanc voyant en la célébrité du premier un frein à sa volonté de faire un film choral. Le tout aboutit à une œuvre plaisante mais dont certaines têtes d'affiche sonnent parfois étrangement faux.

Les sorties de la semaine : Venom de Ruben Fleischer, Galveston de Mélanie Laurent, L'amour flou de et avec Romane Bohringer et Philippe Rebbot, Girl de Lukas Dhont, Dilili à Paris de Michel Ocelot (animation), Johnny English contre-attaque de David Kerr, La Particule humaine de Semih Kaplanoglu, Domingo de Fellipe Barbosa et de Clara Linhart, Lindy Lou, jurée n°2 de Florent Vassault (documentaire), Grande-Synthe de Béatrice Camurat Jaud (documentaire), Le Rat scélérat de Jeroen Jaspaert (courts-métrages, animation), Tazzeka de Jean-Philippe Gaud, RBG de Betsy West et Julie Cohen, Impulso d'Emilio Belmonte (documentaire) et L'Autre Rio d'Emilie B. Guérette (documentaire)

Mercredi 17 octobre

Le film à voir : Yéti & Compagnie de Karey Kirkpatrick et Jason A. Reisig (animation)

Synopsis : Vivant dans un petit village reculé, un jeune et intrépide yéti découvre une créature étrange qui, pensait-il jusque-là, n'existait que dans les contes : un humain ! Si c'est pour lui l'occasion de connaître la célébrité – et de conquérir la fille de ses rêves –, cette nouvelle sème le trouble dans la communauté yéti. Car qui sait les surprises que leur réserve encore le vaste monde ?

L'avis de Rhino Info Medias : Les légendes sont tenaces. Celle du Yeti (Bigfoot dans sa version outre-Atlantique) est certainement l'une des plus célèbres. Avec Yeti & Compagnie, Warner Bros en prend le contre-pied et fait des "petits pieds" - nous autres humains - un mythe chez les yétis. Une idée plutôt sympathique qui promet son lot de rires, de chansons et de moments mignons. En bref, un film d'animation comme on les aime et qui devrait combler petits et grands. Notons juste que le titre dans sa version originale - Smallfoot - semble plus adapté que sa version française - Yeti & Compagnie, donc. Celle-ci n'étant pas sans rappeler Monstres & Cie, film tout droit venus de chez... Pixar, elle pose un certain problème de logique.

Les sorties de la semaine : Le Flic de Belleville de Rachid Bouchareb, Le Jeu de Fred Cavayé, The Predator de Shane Black, First Man - le premier homme sur la Lune de Damien Chazelle, Capharnaüm de et avec Nadine Labaki, La Grande aventure de Non-Non de Matthieu Auvray (court-métrage, animation), Wine Calling de Bruno Sauvard (documentaire), The House That Jack Built de Lars von Trier, Le procès contre Mandela et les autres de Nicolas Champeaux et Gilles Porte (documentaire), Sans jamais le dire de Tereza Nvotova, Un Long voyage vers la guerre de Milos Skundric (documentaire), Je suis resté dans les bois de et avec Vincent Solheid, Erika Sainte et Michaël Bier, Les Illettrées de Philippe Guilloux (documentaire) et Six portraits XL : 1 Léon et Guillaume d'Alain Cavalier (documentaire)

Mercredi 24 octobre

Le film à voir : Jean-Christophe & Winnie de Marc Forster (animation)

Synopsis : Le temps a passé. Jean-Christophe, le petit garçon qui adorait arpenter la Forêt des Rêves bleus en compagnie de ses adorables et intrépides animaux en peluche, est désormais adulte. Mais avec l'âge, il est devenu sérieux et a perdu toute son imagination. Pour lui rappeler l’enfant attachant et enjoué qu'il n’a jamais cessé d’être, ses célèbres amis vont prendre tous les risques, y compris celui de s'aventurer dans notre monde bien réel...

L'avis de Rhino Info Medias : Ils sont de retours. Winnie et compagnie reviennent au cinéma dans un film, grande mode du moment, en prises de vue réelles. Fatigués comme de vieux doudous que l'on aurait trop passés à la machine, les amis en peluche de Jean-Christophe vont devoir quitter la Forêt des Rêves bleus pour aider leur ami de toujours. Interprété par Ewan McGregor, ce dernier semble tout aussi usé par le temps que l'ourson, le tigre, l'âne, le cochon, le hibou et le lapin. S'ils seront certainement ravis de les retrouver, les fans devront tout de même essuyer le choc produit par l'état de délabrement avancé de leurs héros d'enfance. Mais nul ne doute que les retrouvailles avec Jean-Christophe coïncideront avec un regain de forme de ceux-ci.

Les sorties de la semaine : Le Grand Bain de Gilles Lellouche, Halloween de David Gordon Green, Chair de poule 2 : Les Fantômes d'Halloween d'Ari Sandel, La Tendre indifférence du monde d'Adilkhan Yerzahnov, Cold War de Pawel Pawlikowski, Quién te cantara de Carlos Vermut, Les Âmes mortes - Partie 1 de Wang Bing (documentaire), Les Âmes mortes - Partie 2 de Wang Bing (documentaire), Les Âmes mortes - Partie 3 de Wang Bing (documentaire), Le Rouge et le Gris, Ernst Jünger dans la grande guerre de François Lagarde (documentaire), People That Are Not Me de et avec Hadas Ben Aroya, Bamse au pays des voleurs de Christian Ryltenius (court-métrage, animation), L'Envers d'une histoire de Mila Turaljic (documentaire), Dakini de Dechen Roder, Place de la République, printemps 2016 de Leïla Ben Aribi (documentaire) et Six portraits XL : 2 Jacquotte et Daniel d'Alain Cavalier (documentaire)

Mercredi 31 octobre

Le film à voir : Bohemian Rapsody de Bryan Singer (biopic)

Synopsis : Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

L'avis de Rhino Info Medias : Si l'envie de revivre la vie de Freddie Mercury et son ascension avec Queen au cinéma est forte, le choix de Rami Malek pour interpréter le chanteur a tout de l'erreur de casting. Choisi alors que sa carrière montait en puissance grâce à la série Mr. Robot, l'acteur est bien loin du charisme de celui qu'il incarne. Premièrement, il faudrait arrêter de vouloir prendre à tout prix des comédien.ne.s connu.es. pour jouer dans des biopics, d'autant plus lorsque ceux qu'ils interprètent sont des stars mondialement connues auxquelles ils.elles ne ressemblent que vaguement. Deuxièmement, Rami Malek ne semble absolument pas à l'aise avec la prothèse dentaire qu'il doit porter, force le trait et ne donne finalement plus que l'impression d'une mauvaise caricature. Mais comme dit plus haut, pour s'en faire un avis définitif, il faudra aller le voir.

Les sorties de la semaine : En liberté ! de Pierre Salvadori, Le Grand Bal de Laetitia Carton (documentaire), Seule la vie... de Dan Fogelman, Invasion de Shahram Mokri, Silvio et les autres de Paolo Sorrentino (biopic), Chacun pour tous de Vianney Lebasque, Touch Me Not d'Adina Pintilie, Breaking Away de Peter Yates, Sophia Antipolis de Virgil Vernier, Black Indians de Jo Béranger, Hugues Poulain et Edith Patrouilleau, Ta mort en short(s) de Lucrèce Andreae, Anne Huynh et Anne Baillod (courts-métrages, animation), Six portraits XL : 3 Philippe et Bernard d'Alain Cavalier (documentaire), Les Habilleuses de Jean-Louis Mahé et Gill Sgambato (documentaire), On l'appelait Roda de Charlotte Silvera (documentaire), I have a dream. Africa de Muammer Yilmaz et Milan Bihlmann (documentaire)

Les salles obscures n'attendent plus que vous !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article